09 avril 2009

La mosaïque ( suite )

Deux années plus tard je suis retournée à Ravenna, chez un autre studio du mosaïque, chez Luciana Notturni, une vraie artiste et une vraie manager dans son atelier. Le cours a été vraiment bien meilleur, et les résultats aussi !

La technique de la mosaïque byzantine n’est pas trop compliquée, mais plutôt longue. En bref, on pose les tesselles sur une surface provisoire en chaux souple. Quand elle est sèche , on va coller la mosaïque sur une étoffe très légère et enfin on la pose sur la surface définitive.

Les tesselles sont « smalti », pâte de verre colorée avec les plus beaux entre les pigmentes, produites par un artisan vénitien.

         

           bouquet1        bouquet2

Ce bouquet de fleurs est une reproduction ( grandeur nature, 28x28 cm ) d’un détail de l’abside de l’église de Sant’Apollinare in Classe. Regardez parmi les pieds du saint ! 

apollinare1       apollinare2       apollinare3

Un beau matin on nous a donné une cadre ( 20x20 cm ) vide et un exercice : inventer quelque sujet, en  employant quelconque matériel.

Attaque de panique ! Et ça c’est mon miroir rose et blanc « contemporain » en marbre et smalti.

           miroir1      miroir2

À bientôt !

Posté par clairieenfrance à 10:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur La mosaïque ( suite )

    Elles sont très belles ces mosaïques!

    Posté par arabelle, 20 avril 2009 à 09:15 | | Répondre
  • cosi facendo ti sei portata a casa un pezzettino di questo affresco, brava. ccildeturin

    Posté par fil@home, 30 avril 2009 à 11:39 | | Répondre
Nouveau commentaire